Est-ce parce que je suis coléreuse
 

(dessin sur deux feuilles A4)

- Huit ans -

 

Ariane met en forme le récit des "persécutions" subies, à mi-chemin du récit illustré et de la bande dessinée, les paroles venant dans des bulles. Ce sont deux petits sketches vigoureusement construits.

[1] La récréation. Est-ce parce que je suis coléreuse ? Personne ne joue (avec) moi. Je pleure. On console. On oublie. Après je dis : S'il te plaît. Petite fille: Elle demande qu'à jouer, celle-ci. Ariane: S'il te plaît, est-ce que je peux jouer ". Autre petite fille: Non .

[2] Pour monter ou descendre des escaliers, je demande si on se met avec moi. Ils répondent tous "non": et tous mes ennemis viennent pour m'embêter. Quand enfin je m'amuse, ils font un autre jeu inintéressant pour m'embêter. Là où on jouait, toute seule je sautais. En classe, ils me font rire pour que je sois punie. Ils me donnent des bonbons, des boîtes de bonbons: c'est une autre punition. Mais ils sont assez gentils avec moi. Je me cache dans ma capuche quand je pleure, mais ils ne regardent pas, ils font comme si j'existais pas. Un petit garçon appelé Bruno dit que son père a dit que (je) suis une vraie conne et tout est comme ça.

Dessin représentant l'escalier, Ariane est au bout du groupe et pense (bulle) : Ils sont pas très chouettes, ces enfants !!

 

- Sur tout le site, ne pas oublier de cliquer sur les images pour les agrandir -