LES PREMIÈRES LIMINES (3 récits illustrés).

(carnet à spirale 9 x 14 cm)  
Ariane avait 10-11 ans quand elle écrivit cette longue série :

Dans Limine n°1, elle raconte - sous le nom de Limine - ce qu’elle vit à l’école, ses relations avec ses camarades, sa solitude et les « ricanements » et « moqueries » que suscite son désir de ne pas rester seule, à la fin du rang, surtout quand la maîtresse a demandé que l’on se mette « deux par deux »
Puis, Ariane imagine des situations dans lesquelles elle est, pendant les vacances, la « préférée » de tous, un personnage pour lequel les autres se disputent afin d’être son ami et qui est rempli de sagesse : c’est elle qui arrête les disputes, trouve le bon mot qui mettra tout le monde d’accord.

Enfin, c’est le bonheur quand, à la rentrée, elle devient la « copine » de tout le monde. Elle décrit avec de savoureux dialogues - parfois carrément grossiers avec sûrement les mots osés qu’utilisent les enfants sans en comprendre le sens - les rivalités et les luttes pour devenir « chef ». À mesure qu’Ariane raconte l’histoire, l’écriture et le style changent et révèlent son humeur. On comprend le besoin qu’elle avait d’écrire ce qu’elle vivait afin d’exorciser la souffrance d’être abandonnée par les autres et d’être seule. Certains passages de ce petit livre sont poignants, d’autres sont emprunts de poésie (choix, rareté des mots, un langage « inventé », drôle). (Lire Limine n°1 en cliquant sur l'image: fichier pdf)

 

Limine n°2 et Limine n°3 sont une longue histoire de détective : une pauvre fermière a, pendant 5 ans, fabriqué des napperons et se les fait voler au moment où elle va les vendre ! Limine en tête, les enfants essaient de retrouver les voleurs mais réalisent très vite qu’ils n’y arriveront pas. Pour consoler la fermière, ils décident de lui offrir un cadeau et pour cela, ils se cotisent.Le dialogue des enfants, leurs disputes, leurs remarques sont précieusement restitués, telle une bande sonore enregistrée.

 

Ces trois petits livres permettent de voir le travail d’un écrivain, travail dans lequel les faits réels et les faits imaginés (lesquels sont souvent réconfortants et revalorisants) se mélangent les uns aux autres : fiction et autofiction, pourrait-on dire.

Limine N°1
(cliquer sur l'image ci-dessus pour lire le pdf)

Limine N°2

Limine N°3