- Cliquez sur les images pour les agrandir -

LES AVENTURES DE LIMINE

Limine Cowboy N°1 : "BLACK BEAUTY".

Petit livre illustré sur bristol de 12,5 x 7,5 cm

(les 21 images de la BD sont présentées ici)

-11 ans et demi -
Dans la même collection :
- Limine contre James Lims
- Le lac Oubaou
- Durs à cuire


Dans ce petit livre qui raconte comment Limine fait la connaissance de sa jument noire Black Beauty, Ariane ne s’est pas préoccupé de la présentation de ses dessins : emportée par son inspiration, elle en a dessiné certains dans le sens de la hauteur et d’autres, dans celui de la largeur.

CACTUS CITY
- Ouf ! un patelin ! Ça fait au moins 20 kms à pied que je fais.
- Du coca ça ? Mais non ! C’est de l’alcool !
- Une chambre s’il vous plaît.
- Il n’en reste plus.
- Et ça ?
- Ho ! Excusez-moi. Je n’avais pas vu !
Des gangsters l’ont suivie :
- On peut y aller, elle dort. Je répète mon plan : Vous allez chacun d’un côté de la chambre et PAN !
- MIAOU ! MIAOU !
Un chat réveille opportunément Limine :
- Encore ce chat ! Je commence à en avoir assez. A la porte matou !
- Haut les mains ! Jette ton arme cowboy-fille !
- Le barman !
- Ho !!!
- Quoi ?
PAN !
- Les vauriens ! Tous les autres s’enfuient ! Je n’ai eu le temps que de m’habiller ! Il se fait tard ! Demain, ces messieurs m’entendront... Je m’arrangerai pour trouver un cheval.
Le lendemain : CHEVAUX - DRESSAGE
- Un canasson s’il vous plaît, bien dressé, beau et rapide.
- Je vais demander..... Je vais vous présenter notre plus beau cheval : une jument noire surnommée Black Beauty. Elle court extrêmement vite. 1000 dollars. Les autres chevaux, 750.
- Splendide ce canasson. Je vais voir ce qu’il sait faire.
Plus tard :
- J’ai eu cette belle jument pour la moitié du prix de sa valeur, plus la selle... j’ai fait une bonne affaire... mais maintenant me voilà ruinée... un rodéo... ce serait formidable.
Limine est abordée par un inconnu :
- Bonjour !
- Hello ! (Ça y est ! J’y suis ! Ce sont Monsieur et Madame les milliardaires qui passent !)
- Limine ?
- Oui ?
- Excusez-moi de vous déranger mais pourriez-vous me vendre votre cheval le triple du prix que vous l’avez payé ? Le triple, entendez-vous ? Le triple ! Je me nomme « Williams le Pouilleux ». Donnez-moi vite votre réponse.
- Je n’accepterai qu’après avoir vu les performances de ce cheval.
- Dans ce cas, vous me le donnerez pas.
- Au revoir !
Première conversation entre Limine et Black Beauty :
- Ce type a l’air de faire partie de la bande des gangsters de cette nuit. Nous allons le suivre. Quelque chose me dit qu’il est louche. Comment sait-il mon nom ? D’abord, pourquoi a-t-il voulu t’acheter à ce prix ?
- Parce que je cours vite !
- Quelle fumée ! Il y a du monde là où il va !
- Ça, tu peux le dire !
- Il est soul ! Un Monsieur si sérieux ! Tout de même !
- Tu penses ! Il faisait juste le poli !
- Black Beauty, je ne sais pas si tu as remarqué mais le barman a été remplacé. Il paraît que c’était un remplaçant.
- Bien sûr que tu me l’as dit !
- Maintenant Black Beauty montre-moi tes talents. Au galop !
- Ho ! tu vas voir, ça va barder.
- Très bien ma belle, tu cours vite !
Un autre cheval s’élance derrière Black Beauty, histoire de se mesurer à ce merveilleux pur-sang.
- Hé ! - Je reviens. Je vais juste courir comme Black Beauty !
Limine sent une étrange odeur de brûlé. Et que voit-elle ? Un individu en train de mettre le feu à un poteau télégraphique !
- Pourquoi voulez-vous brûler ce poteau télégraphique ?
- Je ne parlerai pas.
- Haut la main !
Des comparses interviennent mais Limine est la plus forte :
- Haut les mains tout le monde !
Plus tard :
- Bravo ! Toute la bande est arrêtée !
Et Limine, avec sa jument noire Black Beauty, repart dans le désert... You're a poor lonesome cowgirl ans a long long way from home...

FIN

- retour Haut de Page -