N°1. LES PASSIONNANTES AVENTURES DES CAMARADES DE LA CABANE.

Les CC à la montagne (moins piane et casquette) / 12 ans.

Bloc sténo à spirales - 21cm x 14,9 cm.

(28 des 56 images sont présentées ici - Ne pas oublier de cliquer pour les agrandir)

 

Les camarades de la cabane à la montagne : rando sac au dos, camping, petits malheurs, rencontre d’une nouvelle amie.
Sylvie, Line et son ami Marc :

« Pas trop fatiguées, les filles ? - Non.
- Chic ! Une ville. Allons-y.
- Là-bas, un café.
Plus tard : «Arrêtons-nous et plantons notre tente ici. - Ici, ce sera bien.
Au réveil : « On a quand même bien dormi sous cette tente ! Oui !
- Allons faire une promenade ! - oh, oui !
Horreur ! : « Oh ! On a volé toutes nos affaires !
Un malheur n’arrive jamais seul : « Il pleut !
- La seule solution pour ne pas être mouillées... : se mettre toute nue !
- Nos vêtements sont toujours trempés ! - Mince ! - En attendant, on bronze. - Marc est parti chez lui quand il a plu... en nous laissant trempées sans les affaires.
Non loin de là arrivent deux jeunes filles à l’abondante chevelure: Cendrine, la rousse et Long-cheveux. Toutes les quatre font connaissance. Avec gentillesse, Cendrine s’empresse d’aller chercher des vêtements pour Line et Sylvie : « A tout de suite. »
Mais voilà qu’à nouveau, il pleut !
Longs-cheveux s’en va :
« Tu pars Long-cheveux ?
- Je n’ai pas envie d’être ensuite trempée comme Line et Sylvie.
Les vêtements sont encore mouillés ! A nouveau, on se déshabille...
« Mon Dieu ! des garçons ! Vite, sous la tente. »
La pluie a cessé, on sort ! : « Mais qu’allons-nous faire comme ça, sans vivres, sans moyens de transport, sans argent, avec une tente ?
- C’est simple, vous allez venir chez moi ! »
La maman de Cendrine : « Mon Dieu ! Cendrine ! Qui sont ces filles ? »
Qu’importe ! « Vraiment, mille fois merci, Cendrine.
On s’installe, on boit un coca, on regarde la télé à trois dans le lit, on s’amuse :
Chouette ! Les parents de Cendrine sont sortis. Ils ne reviendront que demain. Alors on va en boîte et... jusqu’à 3 heures du matin, on danse.
Le lendemain, Line remercie Cendrine :
« Merci vraiment pour tout Cendrine. Alors c’est d’accord, tu viendras avec tes parents pour nous redonner la tente et tu resteras une semaine chez nous. - Oui !
Line : Quelle gentille fille ! et Marc est un lacheur. Il est dégueulasse ! Je veux retrouver nos affaires volées ! Mais, Sylvie, tu es triste ?
- Oui Line
- Moi aussi Sylvie.

 

FIN

Dernière mise à jour de cette page: le 20 juin 2016

- retour Haut de Page -