Avant même de savoir écrire, Ariane dictait des fictions à ses baby-sitters (dictées qui ont été conservées) ; entre sept et dix ans, elle s'exerce à l'art du récit dans un nombre ahurissant de créations de toutes sortes : bandes dessinées, récits illustrés, que l'on trouve d'ailleurs épars au milieu d'autres types d'oeuvres, chansons (qu'elle enregistra), poèmes, livres de "potions" (recettes), etc. Cet énorme corpus mériterait à lui seul une étude. Tout lui était bon pour s'exprimer en faisant des petits livres ou livrets cousus, illustrés, ou en remplissant des carnets, ses premiers journaux (commencés à l'âge de sept ans et demi) n'étant au fond qu'une des branches secondaires de cette boulimie de création.

 

_____ cliquer sur un titre au choix ci-dessous _____

1- Histoires faites par Ariane-Annick (25 livrets illustrés).

2- Ariane écrit la suite de ses lectures (8 petits livrets).

3- Le journal du matin (10 journaux).

4- La collection La Tour (2 histoires).

5- Chansons (8 chansons inventées et enregistrées).

6- Dessins et collages (38 sur différentes époques).

7- La mode (2 cahiers).

......................

..................- Dernière mise à jour de cette page: 1er février 2018 -